Plouf… Tous à l’EAU

L’EAU, C’EST JUSTE DE L’EAU !

Est-ce aussi simple ?

Au menu, que commandez-vous ?

  • Eau du robinet ou en bouteille ?
  • Eau de source ou minérale ?
  • Eau plate ou gazeuse ?
  • A température ambiante ou glacée?

Ah, tant de questions pour, JUSTE de l’eau ! Et pourtant, il est tellement important de bien la choisir, car “l’eau c’est avant tout notre premier aliment”.

Voyons tout cela ensemble …

A QUOI CA SERT ?

L’eau représente 65%  de notre corps.

Sa fonction principale est de nous hydrater, de la petite cellule de notre doigt de pied à la larme de crocodile qu’on verse devant Titanic.

Mais pas que…plus concrètement, elle permet de maintenir le volume de notre sang, de fournir la salive, de lubrifier les articulations et les yeux, de maintenir la température du corps, de permettre les réactions chimiques de nos cellules, d’absorber et de gérer le transport des nutriments, de permettre l’activité neurologique du cerveau,d ‘assurer l’hydratation de la peau et aussi d’éliminer les déchets par le pipi, le caca et la sueur.

UN VRAI MÉTIER DANS NOTRE CORPS

C ‘est beaucoup de tâches à accomplir pour une eau. Alors laquelle d’entre toutes pourra faire le travail correctement ? Avant de passer aux entretiens, voyons déjà les critères de recrutement.

L’eau “Parfaite” quipourra assurer ces tâches quotidiennes de notre corps doit répondre aux critères suivants:

  1. être légèrement acide (PH entre 6,5 et 7), notre estomac est très acide pour pouvoir digérer nos aliments, une eau trop basique risquerait de déréguler cette acidité et de nous faire digérer moins bien.
  2. être PEU minéralisée. Hé oui, la société nous vend les bienfaits des eaux minérales mais en réalité notre organisme n’en a pas besoin d’autant, cela fatigue nos reins. Nous parlerons plus tard des situations dans lesquels les eaux minérales sont bénéfiques.
  3. être saine de tous polluants

L’EAU DU ROBINET

Notre première candidate !

L’avantage est qu’elle est économique, écologique et disponible.

On ne devrait pas payer pour boire de l’eau !

Mais selon la région où on la boit, il peut y avoir une certaine méfiance…

L’eau du robinet peut contenir du chlore, en plus ou moins grande quantité, qui permet de détruire les bactéries, et cela peut lui donner un goût de piscine, on appelle ça “boire la tasse” ! En trop grande quantité le Chlore peut acidifier le corps.

L’eau du robinet peut aussi contenir du calcaire, ou même d ‘autres substances comme des antibiotiques, des pesticides ou autres trucs qu’on voudrait pas vraiment savoir, et pour peu qu’elle ait stagné un peu dans vos tuyaux en plomb et qu’elle en ait pris le goût …Beurk !

Petites astuces, regardez dans votre bouilloire s’il y a un dépôt de calcaire, ça peut être surprenant !

Mais ne psychotons pas trop, de nos jours, les traitements d ‘eaux sont soumis à des contrôles quotidiens et rigoureux. Vous pouvez trouver les résultats des analyses auprès de vos mairies.

Et les carafes filtrantes ? …hé bien, pourquoi pas !

Ces filtres permettent de réduire, ou d ‘éliminer le calcaire, les métaux lourds et autres substances. Le coût est moindre par rapport aux eaux en bouteilles.

En résumé, l’eau du robinet est écologique et économique, son niveau de son pH est plus basique qu’acide, elle est peu, ou pas du tout minéralisé et le niveau de pollution reste discutable.

L’EAU EN BOUTEILLE

Vous avez le choix entre de l’eau de Source ou de l’eau Minérale Naturelle.

A la base,ce sont toutes les deux des eaux de sources, mais l’une est dite “Minérale” car sa teneur en minéraux est fortement élevée.

Au supermarché, le choix est large, mais comment la choisir ? doit-on se baser sur le super packaging de ouf ? La forme de la bouteille trop mimi ? Le format familial ? ce sont des critères intéressants…mais en vrai, tout se passe sur quelques chiffres et lettres au dos de l’étiquette.

Le pH et le résidu à sec, Kézako ?

Les deux critères de qualité les plus importants à regarder sont inscrits au dos de l’étiquette : Le pH et le résidu à sec.

Le pH

  • Il indique l’acidité de l’eau
  • A 7 l’eau est neutre.
  • Plus on descend vers 0 et plus elle est Acide
    Plus on monte vers 14 est plus elle est Basique
  • L’idéal est de choisir une eau entre 6,5 et 7, donc légèrement acide à neutre

Le résidu à sec

Il s’agit de la quantité de minéraux (sodium, magnésium, sulfate, calcium, bicarbonates…) qu’il reste après l’évaporation de l’eau. Elle se lit en mg /l, elle se classe comme suit :

  • Faiblement minéralisée : inférieur à 50m g/l
  • Moyennement minéralisée : entre 50 et 1500 mg/l
  • Fortement minéralisée : supérieur à 1500bmg/l

Favoriser une eau avec un résidu à sec inférieur à 50mg/l.
L’idéal est de choisir une eau faiblement minéralisée, et avec un pH entre 6,5 à 7 pour une consommation quotidienne.

Les eaux minérales ne sont pas à proscrire mais doivent être utilisées de façon très spécifique, pour des traitements thérapeutiques par exemple ou en cure de 1 à 2 semaines maximum. Une eau riche en magnésium ne comblera pas votre carence en magnésium, car elle sera traitée directement par les reins et les fatiguera. En cas de carence minérale, l’apport par l’alimentation est beaucoup plus efficace.

Alors à vos lunettes pour trouver votre eau de source, ça demande quelques minutes d’analyse mais une fois que vous avez choisi votre marque,c’est fait !…pour vous faire gagner du temps, regardez les eaux comme la Mont Roucou, Rosé de la reine, ou Mont Calme.

Et l’eau pétillante ?

Elle peut être consommée de temps en temps, en petite dose lors des repas lourds, pour aider à la digestion.

Les sportifs de haut niveau peuvent également en consommer un peu pour les aider à évacuer l’acide lactique qu’ils produisent pendant leurs efforts intenses, la présence de bicarbonate permet de tamponner cet acide et de récupérer plus vite au niveau musculaire.

QU’EN PENSE LA NATURE ?

L’eau de source en bouteille semble être la solution parfaite, peu minéralisée et légèrement acide !… mais à quel prix ?

Premièrement, au prix du budget que vous être prêt à mettre dans cette eau.
Deuxièmement, au prix de la dégradation de l’environment. La production d’eaux en bouteille est fortement polluante avec le transport des matières premières et le recyclage des bouteilles en plastique, qui peuvent au passage contaminer l’eau qu’elles contiennent. Les conséquences sur l’effet de serre et sur notre environnement sont néfastes

C ‘est choix qui implique des conséquences !

RÉSUMONS

L’apport d ‘eau quotidien doit perm ettre d ‘évacuer les toxiques et de m aintenir un équilibre interne. C hacune des eaux que nous avons m entionné a des qualités et des défauts.C hoisissez votre eau,en fonction de votre budget,de votre priorité,de vos valeurs en lien avec l’environm ent en essayant de vous rapprocher au m axim um de l’eau “parfaite”,c’est-à-dire une eau de qualité,légèrem ent acide et peu m inéralisée.

QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES …

COMMENT BOIRE ?

Pour optimiser votre façon de boire, vous pouvez :

  • Boire entre 1,5L et 2L d ‘eau par jour, à répartir au cours de la journée
  • Boire de l’eau à température ambiance
  • Boire souvent, mais en petites quantités pour bien assimiler l’eau.
  • Boire un verre le matin à jeun pour nettoyer l’organisme
  • Boire lentement et entre les repas
  • Boire 30 minutes avant les repas pour permettre une meilleure digestion
  • Eviter de boire pendant les repas, cela peut diluer les sucs digestifs
  • Boire un verre avant le coucher pour vous réhydrater

LES SIGNES DE DÉSHYDRATATION

  • Des urines foncées en journée. Le matin il est normal que la première urine soit foncée, c’est le signe que votre corps élimine bien pendant la nuit.
  • Une urine couleur limonade indique une bonne hydratation mais une urine couleur jus de pomm e indique que vous ne buvez pas assez d’eau.
  • La bouche et la gorge sèche
  • D es maux de tête et des étourdissements
  • La peau sèche

Le petit plus … pas si petit que ça !

L’eau est porteuse d’information, elle garde en mémoire les vibrations qui l’entourent. Plusieurs études sérieuses ont montré scientifiquement qu’une eau Dynamisée et Informée avait des vertus puissantes. (voir les études de Masaru Emoto ou de Viktor Shauberger)

Que votre choix de l’eau se porte sur l’eau du robinet ou l’eau en bouteille, il est nécessaire et vital de la rendre VIVANTE. Plusieurs techniques sont disponibles à des de budgets différents.

Mon choix s’est orienté vers le Vitaliseur Devajal qui permet de créer un vortex.
Une eau vortexée est plus bio-disponible, elle hydrate mieux les cellules et elle surtout favorise l’élimination des toxines du corps.

Le Devajal informe également l’eau avec des mots à vibration positive comme Amour et Gratitude, et surtout son coût est accessible, compter entre 14€ et 17€

Florence

Laisser un commentaire

X